Affordable Access

Villes arabes, Cités rebelles

Authors
  • Clerc, Valérie
Publication Date
Jan 01, 2015
Source
Horizon / Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Pays d'économie libérale, le Liban a connu peu de politiques sociales de l'habitat. Seule une politique en faveur des locataires, menée depuis les années 1940, a favorisé le maintien au coeur des villes de ménages à faibles revenus. La réforme de cette politique en 2014 pourrait avoir un impact majeur à Beyrouth. Malgré des filets sociaux annoncés, elle sert le secteur de l'immobilier et exclut les ménages à faibles revenus des zones urbaines centrales par un processus de renouvellement urbain et de gentrification. Dans un contexte d'explosion des prix fonciers, cette réforme encourage le changement, dans un délai court, de l'occupation d'un nombre qui pourrait atteindre près de la moitié des logements de la capitale. La réforme entamée pourrait ainsi mener à une transformation sociale majeure de la population beyrouthine, à une disparition à terme de la mixité sociale actuelle des espaces centraux et péricentraux de la capitale et à une transformation physique accélérée de la ville, une fois levé l'obstacle de la nécessité du maintien dans les lieux des locataires détenteurs de ces baux.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times