Affordable Access

Transitions agraires au sud de Madagascar : résilience et viabilité, deux facettes de la conservation : actes du séminaire de synthèse du projet FPPSM

Authors
  • Razanaka, S.
  • Hervé, Dominique
  • Rakotondraompiana, S.
  • Rafamantanantsoa, F.
Publication Date
Jan 01, 2015
Source
Horizon / Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les forêts tropicales et plus particulièrement celle de Madagascar, continuent inexorablement à disparaître au fil des années. Pour cette dernière, la diminution est évaluée à 0,8% de la surface forestière, pour la période 1990-2000, et 4% pour 2000-2005. Il est indéniable de constater que cette disparition des espaces forestiers reste, la plupart des temps, la base du développement économique local, sinon de la survie des populations riveraines de ces massifs forestiers. Les mesures de protection et de conservation des espaces forestiers définies dans la politique et la stratégie nationale, se heurtent de fait à des problèmes pratiques énormes, la circonspection, voire le refus des acteurs locaux d'intégrer volontairement le système de production proposé. Deux concepts clés, la résilience d'une côté et la viabilité de l'autre, permettent de mieux comprendre cette contradiction entre les mesures proposées par l'Etat et les réactions des acteurs locaux, et de proposer une nouvelle démarche pour réconcilier l'homme avec la nature. D'une part, la résilience détermine le mécanisme de fonctionnement naturel des écosystèmes, plus précisément la capacité d'un écosystème, d'un habitat, d'une population ou d'une espèce à retrouver son fonctionnement et son développement normal après avoir subi une perturbation importante. D'autre part, la viabilité met en exergue le processus économique et politique de contrôle des trajectoires conjointes des ressources naturelles et de la satisfaction des besoins de la population locale, entre autre, en respectant l'équité intergénérationnelle (éviter qu'une génération soit moins favorisée que la précédente). Les résultats obtenus dans le cadre du Projet FPPSM à travers deux des zones d'étude, le corridor forestier Ranomafana-Andringitra et la forêt de Mikea, démontrent la pertinence de la considération simultanée des ces deux concepts dans la stratégie de conservation des espaces forestiers à Madagascar et du développement de la population locale.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times