Affordable Access

Transitions agraires au sud de Madagascar : résilience et viabilité, deux facettes de la conservation : actes du séminaire de synthèse du projet FPPSM

Authors
  • Andrianantenaina, N.O.
  • Hervé, Dominique
  • Ranaivoson, R.E.
Publication Date
Jan 01, 2015
Source
Horizon / Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Une typologie des exploitations a été réalisée en 2012 en bordure de la forêt de Mikea. Elle est comparée à une typologie basée sur la pratique de l'abattis-brûlis ou hatsaky réalisée en 2001. Les changements subis par ces exploitations durant ces 10 ans sont appréciés au niveau des productions, des revenus et des sources de dépenses pour le ménage. Les anciens planteurs de coton, qui étaient de gros agriculteurs, disposent de moyens de production importants et en tirent des revenus agricoles élevés. Les moyens agriculteurs qui étaient des anciens défricheurs exploitent une surface limitée avec au mieux un attelage. Les petits agriculteurs ayant cultivé une faible surface en hatsaky et ceux qui ont abandonné le défrichement avant l'interdiction décrétée par le parc, demeurent vulnérables et sont fortement dépendants des ressources forestières. Les stratégies des plus riches s'orientent vers la diversification. Les anciens défricheurs les plus démunis vendent leur main d'oeuvre et intensifient la collecte d'ignames. On constate une reprise récente de la culture du coton et le développement d'un petit élevage. Ainsi les impacts des activités économiques exercées par les exploitations sur les composantes environnementales méritent d'être approfondis.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times