Affordable Access

Access to the full text

Traitement des carcinomes épidermoïdes localement évolués des voies aéro-digestives supérieures: place de la radio-chimiothérapie

Authors
  • Pasquier, D.1
  • Degardin, M.2
  • Lansiaux, A.3
  • Coche Déquéant, B.1
  • Fournier, C.4
  • Lefebvre, J.-L.2
  • Lartigau, E.1
  • 1 Centre Oscar-Lambret, Département Universitaire de Radiothérapie, 3, rue Combemale, Lille, F-59020, France , Lille
  • 2 Centre Oscar-Lambret, Département de Cancérologie Cervico Faciale, 3, rue Combemale, Lille, F-59020, France , Lille
  • 3 Centre Oscar-Lambret, Laboratoire de Pharmacologie Antitumorale, 3, rue Combemale, Lille, F-59020, France , Lille
  • 4 Centre Oscar-Lambret, Département de Biostatistiques, 3, rue Combemale, Lille, F-59020, France , Lille
Type
Published Article
Journal
Oncologie
Publisher
Springer-Verlag
Publication Date
Jun 01, 2005
Volume
7
Issue
4
Pages
281–285
Identifiers
DOI: 10.1007/s10269-005-0215-z
Source
Springer Nature
Keywords
License
Yellow

Abstract

La radio-chimiothérapie concomitante est devenue le traitement de référence des carcinomes épidermoïdes localement évolués inopérables de la tête et du cou. L’association d’une chimiothérapie à une radiothérapie hyperfractionnée est également supérieure à une radiothérapie hyperfractionnée exclusive. Par ailleurs la radiochimiothérapie concomitante est actuellement le traitement postopératoire standard des patients à haut risque de récidive locorégionale. Le schéma optimal reste à déterminer. Le cisplatine est la molécule ayant fait la preuve d’une plus grande efficacité et la place de la polychimiothérapie n’est pas encore définie. La toxicité aiguë de ces protocoles nécessite des soins de support adaptés mais la toxicité tardive ne semble pas majorée. Des essais avec un long suivi et une évaluation de la qualité de vie sont nécessaires.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times