Affordable Access

TRAFIC, TRAnsport maritime, Fréquentation portuaire et Inégalités environnementales dans les Caraïbes

Authors
  • Le Berre, Iwan
  • Foulquier, Eric
Publication Date
May 15, 2022
Source
HAL-SHS
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Le projet TRAFIC s'inscrit dans le cadre de l'OHM Littoral Caraïbe qui vise à étudier l'influence du trafic maritime, en lien notamment avec l'extension du port de Pointe-à-Pitre, sur son environnement naturel et social. TRAFIC s’interroge sur les interactions entre transport maritime et les qualités sociales et environnementales des espaces fréquentés. Ce projet est articulé en trois échelles. L’échelle régionale couvre la Grande région Caraïbe, Golfe du Mexique inclus, afin d’analyser les relations entre trafic maritime et inégalités environnementales. Il s’agit en particulier de caractériser le trafic maritime au regard du niveau de développement des territoires riverains de la Caraïbe et de leurs exigences environnementales et sociales notamment pour la réglementation du transport maritime et sa mise en œuvre. L’échelle intermédiaire s’intéresse au territoire couvert par le Conseil Maritime Ultra-marin des Antilles (CMUBA), dont le périmètre inclus le sanctuaire AGOA, qui couvre l’ensemble de la ZEE française, afin : a) d’établir un état des fréquentations maritimes dans cette sous-région ; b) de tenter de produire des indicateurs d’interactions entre trafic maritime, environnement et préservation de la biodiversité, en prenant l’exemple des mammifères marins. La troisième échelle est locale ; elle concerne le Petit-Cul-de-Sac Marin et le territoire Guadeloupéen pour étudier l’influence du trafic maritime sur l’environnement local, en prenant comme cas d’étude la question de la qualité de l’air. Le questionnement porte ici sur l’égalité des ports face au navire. Peut-on développer l’idée de l’existence d’une vulnérabilité portuaire en la matière ? Au-delà de ces objectifs scientifiques, centrés sur la construction d’indicateurs aptes à répondre à ces questions, l’ambition du programme au travers du partenariat engagé avec les acteurs locaux est de produire des données publiques sur ces sujets, dont les acteurs territoriaux concernés (CMUBA) avouent ne pas disposer en grand nombre et en qualité suffisante.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times