Affordable Access

Traduction des titres de brevets en français : Étude contrastive de substantifs composés en japonais, anglais et français / Translation of patent titles into French

Authors
  • Walle, Spencer Benjamin
Publication Date
Jan 01, 2020
Source
DiVA - Academic Archive On-line
Keywords
Language
French
License
Green
External links

Abstract

Cette étude porte sur la traduction de substantifs composés en japonais et en anglais vers le français. Ces deux langues-là permettent de produire des compositions enchaînées des types « NN », « NNN » etc. alors que cette forme de composition est beaucoup moins productive en français où l’on préfère souvent utiliser une préposition pour lier plusieurs substantifs. Dans la traduction de titres de brevets, souvent consistant entièrement en substantifs composés en japonais et en anglais, comment les traducteurs francophones s’attaquent-ils au problème de cette différence entre la langue source et la langue cible ? Les recherches antérieures ont produit des classifications diverses, parfois interlingues, pour l’analyse de substantifs composés. À partir d’un corpus composé de plus d’une centaine de titres de brevets comprenant plusieurs centaines de substantifs composés traduits par des traducteurs professionnels, ces classifications sont utilisées pour analyser les stratégies auxquelles recourent les traducteurs dans ce contexte très limité. Les résultats montrent entre autres une préférence marquée pour les compositions du type « N de N » en français et mettent au jour l’existence de certaines traductions très bien établies voire figées. / This study addresses the translation of compound nouns from Japanese and English into French. The former two languages allow for the production of concatenated compositions of the types "NN", "NNN" etc. whereas this form of composition is much less productive in French, which often prefers to use a preposition to link multiple nouns. In the translation of patent titles, often consisting entirely of compound nouns in Japanese and English, how do French-speaking translators tackle the problem of this difference between the source language and the target language? Previous research has produced various, sometimes interlingual, classifications for the analysis of compound nouns. From a corpus of more than a hundred patent titles comprising several hundred compound nouns translated by professional translators, these classifications are used to analyze the strategies used by translators in this very constrained context. The results show, among other things, a marked preference for compositions of the "N de N" type in French and reveal the existence of certain very well established or even fixed translations.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times