Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Toxidermie neutrophilique au bortezomib avec infiltrat de grandes cellules CD30+

Journal
Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Publisher
Elsevier
Publication Date
Jan 01, 2009
Volume
136
Issue
5
Identifiers
DOI: 10.1016/j.annder.2009.01.011
Keywords
License
Unknown

Abstract

Résumé Introduction Le bortezomib (Velcade ®) est un inhibiteur du protéasome utilisé dans le traitement du myélome. Il est pourvoyeur d’effets indésirables cutanés, souvent décrits comme une éruption papulonodulaire du pôle supérieur du corps. Nous en rapportons une nouvelle observation, qui se distingue par la présence d’un infiltrat lymphocytaire CD30+ dans les lésions. Observation Une femme de 62 ans, traitée pour un myélome à IgA stade IIIA par six cures de bortezomib, présentait dès la deuxième cure une éruption d’éléments érythémateux papuleux ou papulonodulaires arrondis sur le haut du corps. L’examen histologique d’une biopsie cutanée montrait un tableau proche d’un syndrome de Sweet, mais comportant un contingent significatif de lymphocytes CD30+. L’éruption récidivait plus ou moins fortement lors des cures suivantes, mais sans nécessiter l’interruption du traitement. Elle disparaissait après la dernière cure de bortezomib. Discussion Les éruptions sous bortezomib sont fréquentes et, en règle générale, sans conséquence sur la poursuite du traitement. Elles ont donné lieu à des descriptions anatomocliniques variées, mais il semble que des tableaux cliniques similaires à celui de notre malade soient souvent observés. Histologiquement, l’éruption peut rappeler un syndrome de Sweet mais notre cas se distingue par la présence d’un infiltrat CD30+. Ce dernier pourrait être rapproché des infiltrats « réactionnels » du même type observés au cours d’autres traitements d’hémopathies malignes. Son mécanisme reste hypothétique.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times