Affordable Access

Tests standardisés de routine pour l'évaluation de la condition physique chez les chevaux d'endurance

Authors
  • Noel de Burlin, A
  • Art, Tatiana
  • Amory, Hélène
  • Votion, Dominique
  • Lekeux, Pierre
Publication Date
Jan 01, 1994
Source
ORBi
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Le but de cette étude a été de tenter d'évaluer la modification de la condition physique de chevaux d'endurance grâce à la réalisation, dans des conditions standardisées d'effort et de milieu, d'un test d'effort fiable, simple, sûr et rapide. Sept chevaux d'endurance de niveau international ont été testés deux fois à 4 mois d'intervalle, c'est à dire avant et après une période d'entraînement. Le test a été effectué sur un tapis roulant situé dans un laboratoire dont l’air était conditionné. Après une période d'échauffement de 20 minutes, le test a consisté en 2 minutes de pas et 2 minutes de trot (4.2 m/sec) avec une inclinaison de 0, 2, 4, 6, 8 et 10 %. L'ensemble du test a duré approximativement 45 minutes et les chevaux ont parcouru environ 5.500 mètres. Après le test, les chevaux ont récupéré en marchant pendant 10 minutes à l'extérieur du laboratoire. Les échantillons de sang veineux ont été prélevés pour la biochimie sanguine au repos, immédiatement avant et 4 minutes après la réalisation du test. La fréquence cardiaque a été enregistrée en continu à l'aide d'un Horse Tester. La température rectale et la fréquence respiratoire ont été mesurées avant le test ainsi que 2 minutes, 5 minutes et 10 minutes après ce test. Les chevaux ont été pesés avant et après le test dans le but de déterminer la perte de poids générée par ce dernier. Par rapport aux valeurs de repos, le test induit une diminution significative du poids corporel et une augmentation significative des paramètres suivants : température rectale, hématocrite, cortisol, globules blancs, proportion de granulocytes, lactate, acides gras libres et iso-enzyme LDH 5. Par contre, les ions ainsi que l'activité des autres enzymes (aspartate aminotransférase et créatine phosphokinase n'ont pas été modifiés par le test. L'entraînement n'a modifié aucun des paramètres sanguins mesurés dans cette étude a l'exception de l'hématocrite qui s'est avéré être plus faible lors du 2ème test par rapport au premier test. D'autre part, l'entraînement a induit une diminution de la fréquence cardiaque quelle que soit l'intensité de l'effort on la période de récupération

Report this publication

Statistics

Seen <100 times