Affordable Access

Synchronisation des truies à l'aide de phytoprogestagènes issues de l'igname jaune

Authors
  • Vincent, Philomène
Publication Date
Jan 01, 2019
Source
ProdInra
Keywords
Language
French
License
Green
External links

Abstract

En élevage porcin, le Régumate, dérivé de synthèse de la progestérone, est utilisé dans le but de synchroniser les chaleurs des truies afin de les intégrer dans une bande. Cette technique est interdite en agriculture biologique. L’utilisation d’hormones exogènes est remise en question. Elle induit des problèmes environnementaux mais aussi sociétaux qui nécessitent une recherche d’alternatives. Par conséquent, des études sont menées. Au travers de l’expérimentation exploratoire “Synchronisation des truies à l’aide de phytoprogestagènes issues de l’igname jaune”, l’URZ (Unité de Recherches Zootechniques du centre INRA Antilles-Guyane) teste l’effet d’une ration enrichie en igname, plante cultivée en Guadeloupe, sur l’intervalle entre oestrus des cochettes. L’igname est pourvue d’une molécule ayant un effet progestagène, la diosgénine appartenant au sapogénine. L’étude s’effectue à l’aide de 9 cochettes de 6 mois de la PTEA et avec la variété d’igname D. cayenensis. A la fin de mon stage, l’expérimentation n'était pas finie. Dans l’attente des derniers résultats du terrain et ceux des analyses chimiques des prélèvements d’igname, une seule hypothèse peut être émise : le cycle des cochettes alimentées avec 1,5 kg d’igname pendant 18 jours n’a pas été modifié. Il est semblable au cycle dit “normal” des cochettes sans synchronisation, soit 21 jours entre deux oestrus. Aujourd’hui, l’hypothèse du potentiel effet progestagène de l’igname, c’est à dire sa capacité à agir sur la synchronisation des chaleurs chez les cochettes, n’est pas vérifié. En fonction des prochains résultats, cette expérimentation pourrait se poursuivre. / In pig farming, the Regumate, a synthetic derivative of progesterone, is used to synchronize the heats of sows in order to integrate them into a band. This technique is prohibited in organic farming. The use of exogenous hormones is called into question. It induces environmental problems but societal as well, that require a research for alternatives. As a result, studies are conducted. Through the exploratory experiment "Synchronization of sows with phytoprogestagens derived help from yellow yam", the URZ (research unit of INRA Antilles-Guyana center) tests the effect of an enriched yam diet on the interval between oestrus at gilts. The yam contains a molecule with progestagenic effect, diosgenin belonging to sapogenin. The study is carrying out with nine 6-month-old gilts from PTEA and the variety D. cayenensis of yam. At the end of my internship, the experiment was not finished. Pending the latest field results and those of the chemical analyses of yam, only one hypothesis can be emitted: the cycle of gilts fed with 1,5 kg of yam for 18 days has not been modified. It is like “normal” cycle of gilts without synchronization, that is 21 days between two estrus. Today, the hypothesis of potential effect of yam, that is its capacity to act on the synchronization of heat in gilts, is not verified. Depending on the next results, this experiment could continue.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times