Affordable Access

Studying activity in manual work: a framework for analysis and training

Authors
  • Le Bellu, Sophie
  • Lahlou, Saadi
  • Nosulenko, Valery
  • Samoylenko, Elena
Publication Date
Jan 01, 2016
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Cet article présente une méthode d’étude des savoir-faire incorporés dans les activités de travail manuel, à des fins de transmission pédagogique en situation de formation professionnelle. Cette méthode s’adresse donc à une catégorie spécifique d’activité humaine, celle des gestes professionnels. Son développement est le fruit d’une recherche empirique menée au sein d’un grand groupe énergétique français, pour sa branche formation, afin de répondre au double besoin généré par le contexte organisationnel de renouvellement intergénérationnel ; à savoir, capitaliser les connaissances rares et critiques des experts, et être en capacité de les transmettre aux nouveaux arrivants par le biais de solutions de formation numériques innovantes. Le cadre d’analyse se veut avant tout centré sur la perspective de l’expert. Il propose une chaîne opérationnelle assurant le recueil, l’analyse, la formalisation et la transmission effective du savoir-faire tacite et/ou explicite sous-jacent à la réalisation d’un geste professionnel. S’appuyant sur les récents développements de l’ethnographie numérique subjective, le protocole de recueil imbrique des observations vidéo situées de l’activité, en première et troisième personne, avec plusieurs protocoles de verbalisations, dont un simultané à la réalisation du geste et orienté-but. La mise en lien des données « objectives » (observations vidéo) et « subjectives » (ce que l’expert pense et dit) est assurée sur la base : des cadres d’analyse proposés par les théories de l’activité, afin de structurer l’activité ; et d’une approche dite de « qualité perçue ». Cette dernière vise à dégager les dimensions naturelles issues de la perception des affordances du contexte par les participants dont on étudie l’activité. L’application de cette méthode globale permet à l’analyste de construire un modèle cognitif du geste à transmettre. Ce dernier, assorti du matériel vidéo et verbal recueilli, sert de structure de base à la réalisation d’un support didactique véhiculant l’expérience réelle de l’expert.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times