Affordable Access

STRUCTURES FAMILIALES ET CYCLES FAMILIAUX DANS UN VILLAGE D'lNDE DU SUD (ANDHRA PRADESH)

Authors
  • Lardinois, Roland
Publication Date
Jan 01, 1977
Source
HAL-UPMC
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

En utilisant la méthode de classification des ménages selon la complexité de leurs structures élaborée par Peter Laslett, l’auteur étudie la répartition des différents types de famille au sein d’un village d’Inde du sud, en rapport avec le système des castes et avec la structure de la propriété foncière. A Peesapadu, village situé sur la bordure sèche du delta de la Krishna, on enregistre une forte proportion de ménages complexes (familles élargies et ménages multiples) qui regroupent plus de la moitié de la population. Cependant, cette proportion et la taille des familles sont d’autant plus grandes que l’on passe des castes inférieures qui constituent l’ensemble des ouvriers agricoles (Musulmans et Intouchables) aux castes dominantes d’agriculteurs (Reddi et Kamma) ; corrélativement, la longueur des cycles de développement familial tend à s’allonger lorsqu’on passe du premier groupe au ‘second. Par ailleurs, la corrélation est particulièrement forte entre la taille de la propriété et la complexit6 des structures familiales. Pour les castes d’agriculteurs, la grande famille apparaît comme un moyen efficace de capitalisation foncière alors qu’elle représente, pour les basses castes, la seule défense économique contre leur pauvreté. Ce type de structure familiale n’est pas sans analogie avec celle des zadugra analysés par les anthropologues en Europe de l’est (Serbie).

Report this publication

Statistics

Seen <100 times