Affordable Access

Publisher Website

Stress du réticulum endoplasmique et stéatopathies métaboliques

Authors
  • Lachkar, Floriane
  • Papaioannou, Alexandra
  • Ferré, Pascal
  • Foufelle, Fabienne
Type
Published Article
Journal
Biologie Aujourd hui
Publisher
EDP Sciences
Publication Date
Aug 10, 2020
Volume
214
Issue
1-2
Pages
15–23
Identifiers
DOI: 10.1051/jbio/2020007
Source
EDP Sciences
Keywords
License
White
External links

Abstract

Les stéatopathies métaboliques sont des pathologies en pleine expansion car très associées à l’obésité. Elles englobent un éventail de troubles hépatiques allant de la stéatose à la stéatohépatite non alcoolique (NASH) pouvant conduire à la cirrhose et au carcinome hépatocellulaire (CHC). Le stress du réticulum endoplasmique (RE), à travers l’activation de la voie UPR (Unfolded Protein Response), a été largement impliqué dans le développement et la progression de ces maladies métaboliques hépatiques. Alors que l’activation transitoire de la voie UPR fait partie intégrante de la physiologie hépatique, son activation chronique contribue à la stimulation de voies métaboliques et cellulaires (synthèse des lipides, inflammation, apoptose) qui sont déterminantes dans la progression vers des stades sévères. Le but de cette revue est de décrire comment la voie UPR participe au passage d’un foie sain à un foie malade au cours de l’obésité et d’analyser les perspectives thérapeutiques liées à la manipulation pharmacologique de cette voie.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times