Séroprévalence du virus de l'hépatite C parmi les personnes fréquentant les services de soins du Burundi

Affordable Access

Séroprévalence du virus de l'hépatite C parmi les personnes fréquentant les services de soins du Burundi

Authors
  • V. Ntakarutimana
  • Eric Delaporte
  • D. Pollet
  • P. Demedts
  • S. Scharpe
Keywords

Abstract

L'épidémiologie du virus de l'hépatite C est encore mal connue tout spécialement en Afrique. Dans cette étude, nous avons recherché la présence d'anticorps anti-VHC chez 685 personnes suivies en consultation dans les centres de santé et/ou hôpitaux de différentes régions du Burundi pendant la période de janvier-février 1991, en utilisant des tests sérologiques de seconde génération. La prévalence globale variait de 3,2% à 14,1% selon l'endroit d'échantillonnage et était plus élevée en milieu urbain qu'en milieu rural. La séroprévalence augmentait avec l'âge variant de l'absence de positivité chez les personnes de moins de 21 ans à 23,1% chez les plus de 50 ans. Bien que le pourcentage de séropositivité était plus élevé chez les hommes (10,4%) que chez les femmes (7,4%), cette différence n'était pas statistiquement significative. Vu le mode d'échantillonnage, il est difficile d'extrapoler ces résultats à la population générale. Aucune association entre le virus de l'hépatite C et celui de l'immunodéficience humaine (HIV) n'a été trouvée dans cette étude. Contrairement aux autres résultats obtenus avec des tests de première génération, aucune réaction croisée non spécifique avec les anticorps anti-paludéens n'a été observée. (Résumé d'auteur)

Report this publication

Statistics

Seen <100 times