Affordable Access

Religion et violence dans l'oeuvre de Yūsuf Zaydān : les chemins croisés de la fiction et de l'histoire

Authors
  • Rubino, Marcella
Publication Date
Dec 01, 2018
Source
Kaleidoscope Open Archive
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’écrivain égyptien Yūsuf Zaydān s’inscrit dans la tradition - constituée à l’âge de la Nahḍa – de l’intellectuel “éducateur des consciences”. Depuis cette époque, face à un récit national contrôlé par le pouvoir politique ou religieux, la littérature arabe a souvent revisité l’histoire et l’actualité dans le but de rétablir - grâce à la liberté offerte par le discours fictionnel - la vérité occultée par le récit officiel. Dans ce processus de réécriture, Zaydān s’intéresse particulièrement à la relation entre religion, politique et violence. L’objectif de cette étude est d’explorer l’oeuvre littéraire de cet auteur, dans le but d’en dégager l’originalité. Celle-ci apparaît, d’une part, dans la capacité de Zaydān à mettre en valeur son double profil d’universitaire et de romancier, à travers une production très variée allant du roman à l’essai; d’autre part, dans les stratégies spécifiques qu’il emploie afin de s’adresser à son destinataire privilégié: le lecteur égyptien. Auteur controversé autant pour son oeuvre que pour sa personnalité, Zaydān n’en demeure pas moins un phénomène littéraire : illustration à la fois de l’éclatement du champ littéraire et d’une démocratisation exacerbée de la culture en Egypte, son cas permet de mieux comprendre la littérature arabe ultra contemporaine et ce qu’elle exprime sur les sociétés en recomposition - politique, économique et culturelle - desquelles elle émane.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times