Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Reactions of sera from laboratory, domestic and wild animals in Africa with Protein a and a recombinant chimeric Protein AG

Authors
  • Patrick J. Kelly
  • Margaret Tagwira
  • Linda Matthewman
  • Peter R. Mason
  • E.Pamela Wright
Journal
Comparative Immunology Microbiology and Infectious Diseases
Publisher
Elsevier
Publication Date
Jan 01, 1993
Volume
16
Issue
4
Identifiers
DOI: 10.1016/0147-9571(93)90159-3
Keywords

Abstract

Résumé Une technique ELISA a été développée pour déterminer la réactivité de la peroxydase couplée à la protéine A et d'un recombinant de la Protéine A + Protéine G sur des sérums d'animaux de laboratoire, d'animaux domestiques et d'animaux sauvages d'Afrique. Il y avait une variabilité dans la capacité de se lier à des sérums issus d'un individu de la même espèce, mais 4 groupes ont pu être reconnus. Les sérums d'oiseaux et de crocodiles furent les plus réactifs avec la protéine A ou avec la construction chimèrique. Les sérums d'animaux domestiques de cheval, de chat et de chèvre ainsi que les sérums d'Ongulés comme le buffle, le gnou, l'impala et le daim furent réactifs avec la Protéine A mais furent bien plus réactifs avec la construction chimérique. Les sérums d'un large éventail d'animaux sauvages comme l'éléphant, le rhinocéros et la girafe furent fortement réactifs avec la construction chimérique et modérément réactifs avec la Protéine A. Les sérums de primates, de chiens, de porcs, de porcs de Guinée et de lapins réagissaient fortement avec les deux protéines. Les chimères de protéines qui combinent les capacités de liaisons des IgG à la Protéine A et à la Protéine G peuvent être utilisés pour détecter les anticorps d'une large variété d'éspeces animales sauvages d'Afrique. C'est pourquoi elles pourraient avoir une grande valeur dans les investigations épidémiologiques de ces populations animales.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times