Affordable Access

Résistances et mémoires des esclavages : espaces arabo-musulmans et transatlantiques

Authors
  • Cunin, Elisabeth
Publication Date
Jan 01, 2014
Source
Horizon / Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Intermédiaire entre l'Amérique centrale hispanophone et la Caraïbe insulaire anglophone, le Belize connaît une histoire singulière. Alors que ses voisins ont obtenu leur indépendance de l'Espagne au début du 19ème siècle, il devient colonie britannique en 1862 et le restera jusqu'en 1981. La population esclave y est largement majoritaire jusqu'à l'abolition de l'esclavage (1833-34) et la question de la place des descendants d'Africains dans une société post-esclavagiste puis post-coloniale est directement posée. Je m'intéresserai à la construction du mythe fondateur de la nation bélizienne en devenir, celui de la bataille de Saint George Caye, en 1798, présentée comme l'acte de naissance d'une "société créole", intégrant de façon harmonieuse maîtres et esclaves. Puis je m'arrêterai sur deux remises en cause de ce discours mémoriel officiel par les populations afrodescendantes elles-mêmes, au moment où le Belize accède à l'indépendance. En se réclamant d'une autre histoire de l'esclavage et en privilégiant d'autres catégories d'appartenance (black, Garifuna), ces récits transforment les rapports de pouvoir et l'articulation nation, ethnicité, race.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times