Affordable Access

Quels sont les facteurs prédictifs d'une évolution défavorable chez un patient diabétique infecté par la COVID-19 pouvant être dépistés par un médecin généraliste au stade des soins primaires ?

Authors
  • Dmytruk, Mykkhaylo
Publication Date
Nov 20, 2020
Source
Hal-Diderot
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Introduction : la maladie par coronavirus-2019 liée au SARS-CoV2 (COVID-19) est une infection potentiellement mortelle causée par le coronavirus-2 du syndrome aigu sévère. Le diabète est rapidement apparu comme une comorbidité majeure de la gravité de la COVID-19. Cependant, les caractéristiques phénotypiques du diabète chez les patients COVID-19 sont inconnues, notre travail a consisté à les rechercher afin de mieux prévenir un passage en réanimation au stade des soins primaires.Matériel et Méthodes : nous avons réalisé une étude observationnelle rétrospective monocentrique sur les hôpitaux de l’Assistance Publique de Marseille portant sur les patients diabétiques hospitalisés pour cause d’infection à COVID-19 du 10 mars au 10 avril 2020. Le critère principal combinait intubation orotrachéale et/ou décès dans les 7 premiers jours suivant l’admission. Une analyse multivariée par régression logistique a été réalisée. Les résultats sont présentés sous la forme d’odds ratios ajustés associés à un intervalle de confiance à 95%.Résultats : notre travail s’est porté sur a inclus 179 patients diabétiques de type 2 : 38% femmes, 44,2% de caucasiens, l’âge moyen était de 68 ± 12,6 ans, l’IMC moyen de 30,6 ± 7,7 kg/m2, et l’HbA1c moyenne était de 6,3 ± 0,4 %. En ce qui concerne les facteurs de risque cardio vasculaire, des antécédents d’hypertension et de dyslipidémie ont été retrouvés respectivement dans 82,1% et 49,7% des cas. Les complications microvasculaires et macro vasculaires ont été retrouvées respectivement dans 49,1% et 32% des cas. 60,3% des patients étaient sous metformine et 35,8% sous insuline. 93,7% des patients hospitalisés ont eu une PCR COVID positive. 46 patients (25,7%) ont rencontré le critère principal et 13 le décès (7,3%) à J7. En analyse univariée, le suivi du diabète, l’Insuffisance Cardiaque, la dyspnée et l’HbA1C étaient associés au critère principal. Sur le critère décès étaient significativement associées, l’âge, les complications microvasculaires et microvasculaire, l’insuffisance cardiaque. En l’analyse multivariée, la dyspnée (OR = 3,44 (IC 95 % [1,53 ; 14,142]) et l’HbA1C : pour HbA1C<7% (OR = 10,046 ; IC 95 % [1,881 ; 53,654]) et pour HbA1C >/=9% (OR = 9,982 ; IC 95 % [1,74 ; 57,258]) restaient significativement associées à un surrisque de rencontrer le critère principal. L’analyse multivariée sur le critère décès n’a pas pu être réalisée en raison du faible nombre d‘évènements.Conclusion : l’HbA1c <7% ou >9% et la dyspnée étaient les deux variables indépendamment associées au critères principal combinant décès et/ou intubation orotrachéale dans les 7 premiers jours, contrairement à l’âge et l’IMC. Le manque de puissance de cette étude pourrait expliquer ces résultats.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times