Affordable Access

Quand cyclones, pluies et pollution interrogent les liens des Kanak à leurs rivières et participent au renouvellement des savoirs écologiques (Thio, Nouvelle-Calédonie) / Approche anthropologique des changements climatiques et météorologiques

Authors
  • Gosset, L.
  • Sabinot, Catherine
  • Worliczek, E.
Publication Date
Jan 01, 2019
Source
Horizon Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

La commune de Thio en Nouvelle-Calédonie connait une hypersédimentation et un engravement massif de ses cours d’eau. Selon les habitants, ces processus sont majoritairement associés à l’activité minière. Dans la région, les phénomènes météorologiques extrêmes et répétés depuis 1975 (cyclones, fortes pluies) contribuent à augmenter cette charge sédimentaire et ont grandement transformé tant l'environnement que les pratiques et savoirs locaux qui y sont liés. En conséquence, les inondations et la dégradation de certains lieux portent atteinte à la relation entre les habitants kanak des tribus de la montagne et leur environnement. Si le vocable de pollution a pris un sens spécifique localement et qu'une rupture dans les pratiques sociales et culturelles liées à la rivière est visible et exprimée, les savoirs écologiques continuent d'être construits par l'expérience répétée des lieux et se renouvellent dans ce contexte bouleversé par les événements climatiques et les choix d'aménagements des cours d'eau.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times