Affordable Access

Prévention des récidives de la maladie de Crohn : pourquoi et comment ?

Publication Date
Source
I-Revues
External links

Abstract

L’étiologie de la maladie de Crohn est, jusqu’à présent, inconnue et aucun traitement ne permet de guérir définitivement la maladie. L’histoire naturelle de la maladie de Crohn se caractérise par la récidive des symptômes y compris après chirurgie. Certains scores cliniques et endoscopiques (score endoscopique de Rutgeerts après chirurgie) pourraient permettre d’identifier des groupes à risque de rechute précoce. La stratégie thérapeutique diffère selon qu’il s’agit d’une rémission induite par traitement médical ou chirurgical. Après rémission induite par traitement médical, l’azathioprine à la dose de 2-2,5 mg/kg/jour est le traitement le plus efficace et présente des effets secondaires peu fréquents et bien connus. En revanche, la mésalazine semble inefficace dans cette indication, tout au plus pourraitelle être proposée chez les patients ayant une localisation iléale dont la rémission a été induite par un 5-ASA. En cas d’intolérance aux analogues des purines, le méthotrexate a montré son efficacité pour maintenir une rémission clinique au long cours. Plus récemment, les anticorps anti-TNF α (infliximab) se sont révélés efficaces à la fois pour induire mais aussi pour maintenir une rémission clinique et endoscopique. Cependant, en raison de certains effets econdaires potentiellement graves, la prescription de ce traitement doit toujours être vigilante. Après rémission induite par la chirurgie, la mésalazine permet une diminution modérée (de 13%) du taux de rechute, comparée au placebo. Les antibiotiques (imidazolés) sont efficaces pour prolonger la rémission induite par la chirurgie ; cependant, la fréquence des effets secondaires ne permet pas leur prescription au long cours. Leur place ainsi que celle des probiotiques dans la stratégie thérapeutique nécessite d’être précisée. L’azathioprine semblerait efficace dans cette situation ; cependant, peu d’études sont actuellement disponibles.Quelle que soit la situation, l’arrêt du tabac est fondamental notamment après chirurgie.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments