Affordable Access

Pressure guided surgery of compartment syndrome of the limbs in burn patients.

Authors
  • Boccara, D1
  • Lavocat, R1
  • Soussi, S1
  • Legrand, M1
  • Chaouat, M1
  • Mebazaa, A1
  • Mimoun, M1
  • Blet, A1
  • Serror, K1
  • 1 Paris Diderot University, Plastic, Reconstructive and Cosmetic Surgery Department, Burn Centre, Paris, France. , (France)
Type
Published Article
Journal
Annals of burns and fire disasters
Publication Date
Sep 30, 2017
Volume
30
Issue
3
Pages
193–197
Identifiers
PMID: 29849522
Source
Medline
Keywords
Language
English
License
Unknown

Abstract

Le syndrome de loge est une complication sévère des brûlures électriques de haut voltage, les carbonisations de membres et les brûlures profondes circulaires en attente d’escarrotomie. Sans traitement, les lésions tissulaires ischémiques apparaissent et entrainent des lésions nécrotiques irréversibles. Le traitement est la décompression chirurgicale d’urgence. Le brûlé est généralement in interrogeable et le diagnostic est toujours difficile à établir étant donné les volumineux pansements. Le capteur de pression au moyen de cathéters artériels est facile et nous l’utilisons pour mesurer la pression dans les loges musculaires. Nous mesurons cette pression compartimentale à 3 reprises à des profondeurs différentes, dans tous les cas de brûlures électriques avec carbonisation et brûlures circonférentielles profondes et qui sont en attente d’escarrotomie: nous prenons également la pression au niveau des membres non atteints. L’appareil de mesure est composé d’un capteur de pression sanguine, avec trois connexions: la première est la pression artérielle habituelle, la deuxième est en rapport avec 1 litre de sérum dans une poche gonflée à 200 mm Hg, la troisième est directement en rapport avec une aiguille 18 G pour être insérée au niveau des loges musculaires. Chez les patients porteurs de brûlures thermiques, la pression est prise avant et après l’escarrotomie. Le niveau de pression intra compartimentale est de 35 mm d’Hg. Nous évaluons la pression dans toutes les loges pendant la chirurgie et à la fin de l’intervention. Le capteur permet d’évaluer la pression dans tous les compartiments musculaires en moins de cinq minutes, avec un degré de fiabilité de plus ou moins 1mm Hg. L’opération est simple, non opérateur dépendant et accessible aux médecins et aux paramédicaux. Le capteur de pression permet le diagnostic précoce du syndrome de loge. Il ne nécessite pas un équipement additionnel et son usage ne retarde pas le début de la thérapeutique. Il aide à la décision de fasciotomie, spécialement après escarrotomie, guide le chirurgien dans l’exploration des différentes loges et vérifie l’efficacité de la chirurgie.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times