Affordable Access

Presence of peritrophic-like membranes in the intestine of three bacteriophagous nematodes (Nematoda : Rhabditida)

Authors
  • Borgonie, G.
  • Claeys, M.
  • Vanfleteren, J.
  • De Waele, D.
  • Coomans, A.
Publication Date
Jan 01, 1995
Source
Horizon / Pleins textes
Keywords
Language
English
License
Unknown
External links

Abstract

Chez trois nématodes Rhabdities, #Caenorhabditis elegans, Panagrolaimus superbus$ et #Acrobeloides maximus$, les analyses ultrastructurales ont démontré la présence d'une membrane prenant naissance à l'extrémité des microvillosités intestinales, et ce sur l'entière longueur de l'intestin. Ces membranes permettent le passage de l'isothiocyanate de fluorescéine, du rouge de méthyle, du rouge neutre et de l'orange d'acridine, mais un passage très limité des molécules de ferritine. Après introduction d'une dose subléthale d'azide de sodium, la lumière intestinale est le siège d'une augmentation de la sécrétion des couches de la membrane. Des colorations #in toto$ des nématodes avec des lectines provenant de #Solanum tuberosum$ et #Triticum vulgare$, connues pour leur grande affinité avec la chitine, ont seulement montré une liaison spécifique de la première avec la frange en brosse, et ce chez tous les stades des trois nématodes considérés. Ces résultats révèlent dans l'intestin de trois espèces appartenant à un des plus anciens phylums de métazoaire, la présence de membranes possédant des caractéristiques morphologiques et fonctionnelles rappelant les membranes péritrophiques des insectes. (Résumé d'auteur)

Report this publication

Statistics

Seen <100 times