Affordable Access

Prévalence et facteurs de risque associés aux infections sexuellement transmissibles à <i>Chlamydia trachomatis</i> à La Réunion

Authors
  • Folio, Marine
Publication Date
Jun 24, 2020
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Introduction : Chlamydia trachomatis (Ct) est responsable d’un nombre important d’infections sexuellement transmissibles (IST) en France et en particulier en Outre-Mer. L’objectif de cette étude était de déterminer la prévalence de Ct à La Réunion et les facteurs de risque (FDR) associés à l’infection en 2017 et 2018.Méthode : Nous avons mené une étude transversale dans les quatre centres de dépistage de l’île entre janvier 2017 et décembre 2018. Les données ont été recueillies à partir d’auto- questionnaires standardisés et de prélèvements biologiques avec analyse par PCR multiplex chez tous les sujets ayant consulté dans un de ces centres et ayant eu un dépistage pour Ct. Résultats : La prévalence globale de Ct dans la population de l’étude était de 8,6% (IC95% 7,7- 9,5%). La prévalence uro-génitale de Ct était plus importante chez les femmes mineures (13,2%, IC95% 9,3-18,1%) et les homosexuels masculins mineurs âgés de 15 à 17 ans (13,3%, IC95% 1,6-48,2%).Le sexe féminin, l’origine réunionnaise, un nombre élevé de partenaires sexuels au cours de l’année et les co-infections par d’autres IST constituaient les principaux FDR identifiés. Conclusion : La prévalence en CeGIDD de Ct est plus importante à La Réunion qu’en métropole, en particulier chez les mineurs, d’où la nécessité des campagnes de prévention, de dépistage et le traitement des IST dans la population générale et surtout dans les collèges et les lycées.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times