Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Préférences des médecins généralistes vis-à-vis des mesures incitatives associées aux dépistages des cancers

Authors
  • Sicsic, Jonathan
  • Franc, Carine
Publication Date
Jan 01, 2020
Identifiers
DOI: 10.3917/spub.197.0033
OAI: oai:cairn.info:SPUB_197_0033
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Introduction : Les médecins généralistes (MG) jouent un rôle clé dans l’offre de services de prévention et de dépistage ciblé, en particulier dans le cas des cancers du sein, du col de l’utérus et du côlon. Cependant, leur implication reste limitée et très variable selon les médecins et le type de cancer. En utilisant la méthodologie des choix discrets, notre objectif est d’analyser les préférences des MG quant aux leviers susceptibles d’améliorer leur implication dans le dépistage de ces trois cancers.Méthodes : Un échantillon représentatif de la population des MG français a été constitué entre mars et avril 2014 ; les 402 participants ont eu à révéler leurs préférences sur la base de 12 scénarios de choix construits autour de cinq dispositifs destinés à promouvoir leur activité de dépistage.Résultats : Les MG sont sensibles à la fois aux incitations financières et non financières, tels que le financement d’une formation ou la transmission bisannuelle d’un listing des patient(e)s ayant été dépisté(e)s. Les préférences varient selon le type de cancer à dépister, les MG étant relativement plus sensibles aux incitations financières pour le cancer colorectal et aux incitations non financières pour les cancers du sein et du col de l’utérus.Conclusion : Les résultats de l’étude permettront de mieux définir les mesures à prioriser et/ou à associer aux schémas existants (dépistages organisés, P4P) afin de favoriser de façon plus efficiente l’offre de dépistage des cancers en médecine générale.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times