Affordable Access

Place de l'étude pharmacogénétique des cytochromes CYP2D6 et CYP2C19 dans la prise en charge du patient psychotique : revue de la littérature

Authors
  • Melin, Lucie
Publication Date
Dec 20, 2018
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

La schizophrénie est une pathologie psychiatrique sévère dont la prévalence mondiale est d'environ 1% et dont les coûts de prise en charge sont élevés notamment en raison d'hospitalisations fréquentes. La première ligne de prise en charge repose principalement sur le traitement médicamenteux par antipsychotiques mais, malgré un large éventail thérapeutique, la pathologie reste incontrôlée pour environ 30% des patients. De plus, les effets secondaires associés à ces traitements peuvent être invalidants et entraîner une mauvaise observance du traitement. La variabilité inter et intra individuelle dans la réponse au traitement est multifactorielle et possède une composante génétique. La pharmacogénétique est une discipline qui s'intéresse à identifier des variantes génétiques mis en cause dans la variabilité de la réponse au traitement ou dans l'apparition et la sévérité des effets secondaires. Dans le cas des antipsychotiques, identifier ces gènes est un challenge important pour améliorer la prise en charge des patients schizophrènes, pour le bénéfice direct du patient mais aussi sur le plan économique. Les gènes codant les enzymes du métabolisme des médicaments (cytochromes CYP2D6 et CYP2C19) sont soumis à des polymorphismes impactant les capacités métaboliques de l'enzyme finale et modifiant ainsi les paramètres pharmacocinétiques des médicaments. Ce travail consiste en une revue de la littérature des études réalisées concernant la pharmacogénétique des CYP2D6 et CYP2C19 en lien avec un traitement antipsychotique, ainsi qu'une discussion sur les implications actuelles de ce génotypage en pratique clinique courante et sur ses aspects pharmaco-économiques.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times