Affordable Access

Pesticides, perturbateurs endocriniens de la glande thyroïde ? / Pesticides, perturbateurs endocriniens de la glande thyroïde ?: Perturbation thyroïdienne et neurodéveloppementale par les pesticides

Authors
  • Flamant, Frederic
Publication Date
Jul 01, 2019
Source
HAL-SHS
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’exposition des enfants en bas âge à des perturbateurs thyroïdiens est fortement suspectée d’affecter leurs fonctions cognitives. Une exposition modérée (dose faible) pourrait, de même qu’une hypothyroïdie légère, entraîner des troubles cognitifs chroniques... Or, des données épidémiologiques récentes montrent un défaut de QI chez les enfants exposés aux pesticides. Ces données sont en accord avec des études précédentes qui indiquaient qu’une exposition particulière des enfants aux organophosphates altère leurs fonctions cognitives et peut causer un déficit d’attention. Si ces dommages relèvent d’une perturbation de la signalisation thyroïdienne, alors on doit s’interroger sur les tests de toxicité réglementaires, qui ont conduit à l’autorisation des organophosphates ; ils n’évalueraient pas convenablement la capacité des composés chimiques d’agir en tant que perturbateurs thyroïdiens.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times