Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Perturbations des glycémies capillaires : un effet indésirable inattendu de l’épidémie COVID-19 en TEP

Authors
  • Morland, D.1
  • Paris, P.2
  • Lalire, P.1
  • Dejust, S.1
  • Papathanassiou, D.1
  • 1 Médecine Nucléaire, Institut Jean-Godinot, Reims
  • 2 Radiopharmacie, Institut Jean-Godinot, Reims
Type
Published Article
Journal
Médecine Nucléaire
Publisher
Elsevier
Publication Date
Aug 02, 2021
Volume
45
Issue
4
Pages
206–206
Identifiers
DOI: 10.1016/j.mednuc.2021.06.062
PMCID: PMC8327566
Source
PubMed Central
Keywords
Disciplines
  • P_07
License
Unknown

Abstract

Un jeûne d’environ 6 heures est requis avant l’injection de 18F-FDG afin d’éviter les états d’hyperinsulinisme susceptibles d’augmenter la captation des tissus non tumoraux, notamment musculaires. Un contrôle de la glycémie capillaire est ainsi recommandé avant toute administration de 18F-FDG. Nous rapportons une courte série de 3 patients présentant des glycémies capillaires faussement basses en lien avec l’utilisation de gel hydroalcoolique pour le lavage des mains. Les appareils de mesure de glycémie capillaire utilisent une réaction enzymatique pour mesurer la glycémie à partir des produits de dégradation de la goutte de sang déposée sur la bandelette. Trois enzymes principales peuvent être utilisées : glucose oxidase, glucose hexokinase et glucose deshydrogénase (comme dans notre appareil de mesure). Ces enzymes sont conditionnées à l’état sec sur la bandelette et sont donc sensibles aux conditions ambiantes. Le gel hydroalcoolique peut ainsi altérer la mesure. Dans notre série, les glycémies étaient artificiellement abaissées lorsque les patients avaient les mains couvertes de gel hydroalcoolique non séché avec potentiellement deux conséquences : la non détection d’une hyperglycémie ou la fausse hypoglycémie. Pour deux de ces patients, tous deux diabétiques, la question d’un resucrage immédiat et d’un report de TEP avait même été soulevée. Les guides de bonnes pratiques préconisent un lavage et un séchage des mains soigneux avant toute mesure de la glycémie capillaire, voire même l’utilisation de la seconde goutte de sang dans les cas où un bon lavage serait impossible. La consommation de gel hydroalcoolique a augmenté avec l’épidémie de COVID-19, ces potentielles interactions avec les appareils de mesure de glycémie doivent être gardées en tête.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times