Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

The Perceptions of Ontario Radiation Therapists and Their Managers Regarding Continuing Professional Development

Authors
  • Manship, Sharan1, 2, 3
  • 1 Radiation Therapy Program
  • 2 Vancouver Centre
  • 3 BC Cancer Agency
Type
Published Article
Journal
Journal of Medical Imaging and Radiation Sciences
Publication Date
Jan 01, 2014
Identifiers
DOI: 10.1016/j.jmir.2014.01.005
Source
Elsevier
Keywords
License
Unknown

Abstract

Le perfectionnement professionnel continu (PPC) est essentiel à la main d’œuvre de la santé. Les études portant sur de nombreuses professions des soins de santé associent le PPC à la compétence, la motivation et la satisfaction au travail. On possède peu de données sur le PPC dans le domaine de la radiothérapie. Et même si les opinions du personnel sur le PPC abondent, il y a peu de documentation concernant le point de vue des gestionnaires. La présente étude examine les points suivants: (1) Y a-t-il une différence de points de vue entre les radiothérapeutes et leurs gestionnaires sur le fait de favoriser le perfectionnement professionnel continu? (2) À qui incombe la responsabilité du perfectionnement professionnel continu? (3) Les radiothérapeutes sont-ils informés des possibilités d’appui dans leur milieu de travail? and (4) Existe-t-il une distinction entre le niveau universitaire et les centres qui ne relèvent pas d’une université?On a utilisé un questionnaire électronique autogéré auprès de 14 centres de cancer de l’Ontario. Des 700 radiothérapeutes sondés, 161 ont fourni une réponse par courriel, soit un taux de participation d’environ 23 p. 100. Le nombre total des réponses de la part de gestionnaires s’élevait à 25. Les résultats ont indiqué que, tandis que plus de radiothérapeutes que de gestionnaires estimaient que l’organisme devait être responsable de prévoir des occasions de PPC, plus de gestionnaires que de radiothérapeutes estimaient que l’organisme accordait effectivement du temps libre pour le PPC. Le sondage a aussi permis de constater que, sur le plan de la responsabilité de l’organisme, même si les résultats du personnel étaient semblables, qu’ils aient fréquenté un établissement universitaire ou non, les résultats des gestionnaires étaient considérablement différents dans ce cas. Les conclusions et les recommandations soulignent la nécessité d’étendre la définition de PPC, d’élaborer des politiques de PPC et des modalités d’inscription plus transparentes, d’augmenter la communication entre les gestionnaires et le personnel et d’examiner le besoin d’effectuer des recherches sur les compétences cliniques des radiothérapeutes.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times