Affordable Access

Pathologie inflammatoire : étude de la contribution des PAMP et DAMP

Authors
  • Nativel, Brice
Publication Date
Jun 26, 2017
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’inflammation est le mécanisme de base du système immunitaire. Dans le cas de pathologie inflammatoire cette inflammation persiste et devient délétère pour l’organisme. Les causes de cette persistance peuvent être variées. L’une de ces causes est la présence de molécules induisant l’inflammation. Elles peuvent être d’origine exogène comme les PAMP (Pathogen-Associated Molecular Pattern). Ce sont des molécules issues des pathogènes (LPS, peptidoglycanes, ADN CpG) capables d’activer le système immunitaire. Ces molécules peuvent également être d’origine endogène comme les DAMP (Damage Associated Molecular Pattern). Ce sont des molécules libérées par les cellules en état de danger (HMGB1, HSP60) pour prévenir et activer le système immunitaire. La présence de récepteurs (TLR2, TLR4, RAGE) capable de reconnaitre ces PAMP et DAMP est également nécessaire pour pouvoir induire une inflammation. Mes travaux explorent les mécanismes moléculaires et cellulaires des PAMP et des DAMP, dans l’installation et le maintien de l’inflammation dans le cadre des maladies inflammatoires. Pour cela mon étude se focalise sur les mécanismes de reconnaissance et d’induction de l’inflammation par les PAMP et DAMP. Nous avons ainsi mis en évidence certains mécanismes cellulaires et moléculaires dans la réponse inflammatoire liés aux DAMP et PAMP. Nous nous sommes également intéressé aux récepteurs impliqués dans ces différents mécanismes et avons même mis en évidence un potentiel nouveau récepteur CD93. Nous émettons l’hypothèse que CD93 pourrait avoir un rôle dans les pathologies inflammatoires par cette capacité à lier les DAMP et PAMP.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times