Affordable Access

Parcours de soins dans le contexte des urgences pré-hospitalières : perspectives pour une coordination des organisations de santé

Authors
  • Lenesley, Pauline
Publication Date
Oct 26, 2020
Source
Hal-Diderot
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

« L'affaire » Naomi Musenga, du nom de cette personne décédée après un appel de détresse non pris au sérieux, a relancé les débats sur la prise en compte des appels d'urgence et la complexité du système français. Nous proposons dans cette communication d'étudier le cas des parcours de soin d'urgence pré hospitaliers afin d'identifier comment ceux-ci se construisent et les spécificités de la coordination dans le contexte des soins d'urgences. En effet, lorsqu'une détresse médicale survient, les victimes ou leurs proches doivent solliciter les services de secours s'ils ne peuvent se rendre dans un centre hospitalier ou auprès d'un médecin par leurs propres moyens. Une urgence peut être de nature très diverse : elle peut être la conséquence d'un choc violent, d'un traumatisme, d'un accident qui met à mal l'enveloppe corporelle mais une urgence peut aussi être le fait de décompensation d'une maladie chronique ou la révélation d'une pathologie médicale aigüe. Aussi, lors d'une urgence, le professionnel de santé qui intervient doit être en mesure de construire rapidement un parcours de soin selon la nature de l'urgence en composant avec des spécificités environnementales très variables. Comment peut-on coordonner des soins d'urgence qui par leurs natures imprévisibles, inattendues et violentes sont difficilement planifiables ? Quels principes faut-il respecter et cultiver pour garantir un parcours de soins optimal ? Le parcours de soin fait directement appel à la coordination. Pour autant, dire qu'un parcours de soin est coordonné ne nous livre pas les manières de le coordonner. Si l'on étudie la coordination en sciences de gestion, il est possible d'identifier une typologie des approches de la coordination (Godé et al 2019) mais nous ne disposons pas de vision articulée de la coordination (Okhyusen et Bechky 2009). Après une présentation des travaux dédiés à la coordination, nous détaillerons comment une approche polycentrique de la coordination des parcours de soins et de santé permettrait de dépasser les discours de choc de simplification plébiscités par les pouvoirs publics. En effet, le concept de polycentricité (Ostrom V 1961 et Aligica et Tarko 2012) permet d'associer différents niveaux d'analyse d'une action collective. Nous présenterons l'analyse et développement institutionnelle (Ostrom 2005) effectuée dans le contexte de soins d'urgences. Cette analyse permet de mettre en évidence la richesse des équipes pluri institutionnelles afin de dépasser les recommandations traditionnelles de fusion de services publics, seule solution fiable pour un meilleur usage des services publics.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times