Affordable Access

Optimisation des efforts dans un ancrage courbe collé acier/composites

Authors
  • Chafi, Haysam
Publication Date
Dec 14, 2017
Source
Kaleidoscope Open Archive
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les matériaux composites connaissent un intérêt croissant dans la majorité des secteurs de l’industrie en raison de leur faible poids propre et de leurs propriétés physico-chimiques intéressantes. Cependant, l’utilisation de ces matériaux a nécessité de conduire en parallèle des réflexions sur leur assemblage avec d’autres matériaux qui a donné naissance au développement de la technologie d’assemblage par collage structural. Cette technique qui permet de pouvoir assembler des matériaux de nature différente en limitant par exemple l’augmentation du poids propre de la structure n’est pas encore totalement maîtrisée. Pour cela, des développements sur la qualification des efforts d’adhésion ou sur la compréhension de la durabilité sont encore nécessaires. Cette thèse aborde la problématique de l’optimisation des assemblages collés et vise en particulier à étudier de manière plus précise l’utilisation de la courbure afin d’optimiser le transfert des efforts au sein du joint de colle. Deux types de colle, présentant l’une un comportement élastique fragile et l’autre un comportement élastoplastique ont été étudiés dans ce travail sur les différents volets analytique, numérique, et, expérimental. Il s’est avéré que la plasticité de l’adhésif semble améliorer la capacité de résistance du joint collé et sera alors un paramètre essentiel dans leur optimisation. Une étude de la géométrie courbe des joints collés acier/composite a été ensuite menée et il ressort de cette étude que cette géométrie est efficace pour augmenter la résistance d'un joint collé à la rupture. De plus, afin d’approfondir les connaissances sur le comportement mécanique du joint collé courbe, et en absence d’étude bibliographique suffisante sur ce type de collage, nous avons ensuite eu recours à la modélisation par la méthode des zones cohésives pour pouvoir aussi valider l’atout de la géométrie courbe par rapport à la géométrie plane. Ce travail s’est enfin intéressé à la durabilité mécanique de cette solution en abordant la thématique de la fatigue ; même si des investigations supplémentaires seront nécessaires, nous avons d’ores et déjà constaté que l’optimisation du joint par l’utilisation d’une colle élastoplastique et une géométrie courbe permet d’améliorer le comportement en fatigue de l’assemblage collé

Report this publication

Statistics

Seen <100 times