Affordable Access

Nutrition azotée et régime hydrique en rizière : participation au maintien du pouvoir oxydant dans la rhizosphère

Authors
  • Puard, Michel
  • Moutonnet, P.
Publication Date
Jan 01, 1992
Source
Agritrop
Keywords
Language
French
License
White
External links

Abstract

Pour vivre en milieu aquatique, les plantes cultivées doivent adapter leur fonctionnement physiologique aux contraintes de l'environnement. Une des caractéristiques qui permet au riz (#Oryza sativa#) de se développer en milieu hypoxique est sa capacité à maintenir la rhizosphère oxydante. Cette particularité favorise le fonctionnement des processus respiratoires nécessaires à la croissance des racines et au maintien de l'absorption minérale. Cette adaptation permet à la plante d'être productive en terme agronomique. Dans le présent article, nous montrons que la consommation d'oxygène par la rhizosphère varie en fonction de la nature des racines, et que la capacité à transporter passivement l'oxygène est liée à la nutrition azotée et au mode de culture (aquatique ou pluvial). Deux variétés d'origine africaine sont comparées : IRAT 112 (Japonica-Javanica) et IRAT 216 (Japonica). Dans nos conditions d'expérience et en termes de physiologie, nous montrons que la variété IRAT 112 est plus sensible au déséquilibre nutritionnel et moins bien adaptée à l'inondation que la variété IRAT 216. (Résumé d'auteur)

Report this publication

Statistics

Seen <100 times