Affordable Access

The Normative Features of Resistance to Persuasion

Authors
  • BONETTO, Eric
  • VARET, Florent
  • TROIAN, Jaïs
Publication Date
Jan 01, 2019
Source
PhilPapers
Keywords
License
Unknown
External links

Abstract

La Résistance à la Persuasion (RP) est un construit important, permettant de comprendre la survenue ou non d'un changement d'attitude après exposition à une tentative de persuasion. Bien que théorisée comme un attribut individuel, aucune recherche n'a encore investi la présence possible de normes de prescriptives de jugement régulant l'expression d'une RP par les individus. En lien avec la prévalence de valeurs individualistes dans les sociétés occidentales - où il est attendu que les individus soient autodéterminés, indépendants, confiants, compétents - la présente contribution propose de vérifier si l'expression d'une RP pourrait être sujette à une valorisation sociale. Une première étude, mobilisant un paradigme d'auto-présentation (design intra-sujet, N = 106), montre que l'expression d'une haute RP renvoie une image négative de soi-même. Une seconde étude, mobilisant un paradigme des juges (design inter-sujets, N = 189), montre qu'une cible exprimant une haute RP est perçue comme moins chaleureuse mais plus compétente qu'une cible exprimant une faible RP. Cet effet fait l'objet d'une réplication conceptuelle dans une troisième étude mobilisant une tâche de jugement social différentes (design inter-sujets N = 219). Ces résultats sont interprétés en termes de pouvoir social et de résistance à l'influence sociale. Les implications pratiques sont discutées à partir de deux perspectives importantes : (a) l'intérêt potentiel d'amorcer le pouvoir comme moyen d'augmenter la RP ; (b) les normes sociales concernant la RP comme des modérateurs cruciaux de l'efficacité des interventions de terrain (e.g., visant à promouvoir la pensée critique). L'existence d'une valorisation sociale d'un faible niveau de RP pourrait être exploitée et représenter un intérêt non négligeable pour les psychologues intervenants, particulièrement dans le but d'optimiser les interventions visant à combattre la propagation des théories conspirationnistes et des fake news parmi le grand public. / Resistance to Persuasion (RP) is an important construct allowing to understand attitude change (or its absence) after persuasive attempts. Theorized as an individual attribute, no research has yet investigated the potential presence of prescriptive norms of judgment surrounding the display of RP by individuals. In line with the prevalence of individualistic values within occidental societies - where individuals are expected to be self-determined, autonomous, self-reliant, confident and skillful - the present contribution therefore investigated whether displaying RP was subjected to social valorization. A first study, using a self-presentation paradigm (within subjects, N = 106), showed that displaying RP conveyed a negative image of oneself. A second study, using a social judgment task (between subjects, N = 189), showed that targets displaying high RP were seen as less warm but more competent than targets displaying low RP. This effect was conceptually replicated in a third study using a different social judgment task (between subjects, N = 219). These results are interpreted in terms of social power and resistance to social influence. Practical implications are then discussed from two important perspectives: (a) the potential usefulness of power priming as a way to increase RP; (b) social norms surrounding RP as crucial moderators of intervention outcomes (e.g., focusing on critical thinking promotion). The existence of social valorization of not being resistant could be leveraged and could be crucial for applied psychologists, especially to optimize interventions aiming to fight against the spread of conspiracy theories and fake news among the public.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times