Affordable Access

Nimby » et fier de l’être : identité, étiquette et visions du territoireLe cas de la controverse autour de la géothermie profonde dans l’Eurométropole de Strasbourg

Authors
  • Chavot, Philippe
  • Masseran, Anne
  • Serrano, Yeny
  • Bodin, Cyrille
  • Heimlich, Christine
  • Zoungrana, Jean
Publication Date
Mar 21, 2019
Source
HAL
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Cet article veut comprendre la dynamique de la controverse autour de la géothermie profonde (GP) qui s’est développée sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg en 2015. La GP est censée contribuer à instaurer un mix énergétique favorable à la cause de la transition énergétique en France. Comment expliquer qu’une cause d’ordre public, présumée bénéfique pour l’être humain et la planète, puisse faire l’objet d’une si vive opposition ? Notre analyse articulera trois niveaux. Premièrement, l’opposition est enfermée dans un périmètre hyperlocal, celui des projets et celui des enquêtes publiques, ce qui permet aux promoteurs de circonscrire l’opposition en stigmatisant sa nature « NIMBY » (not in my backyard). Deuxièmement, cette stigmatisation menace l’identité ou la légitimité des habitants pour se prononcer sur la GP. Enfin, nous analysons la dimension territoriale de la perception des projets. Dans ce cadre, nous cherchons à comprendre comment les opposants s’autodéfinissent et construisent leur légitimité pour intervenir dans la discussion, voire dans les décisions.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times