Affordable Access

Multi-operator greedy routing based on open routers / Routeurs ouverts avec routage glouton dans un contexte multi-opérateurs

Authors
  • VENMANI, Daniel Philip
  • ZEGHLACHE, Djamal
Publication Date
Jan 01, 2014
Source
OpenGrey Repository
Keywords
Language
English
License
Unknown

Abstract

Les évolutions technologies mobiles majeures, tels que les réseaux mobiles 3G, HSPA+ et LTE, ont augmenté de façon significative la capacité des données véhiculées sur liaison radio. Alors que les avantages de ces évolutions sont évidents à l usage, un fait moins connu est que ces améliorations portant principalement sur l accès radio nécessitent aussi des avancées technologiques dans le réseau de collecte (backhaul) pour supporter cette augmentation de bande passante. Les fournisseurs d accès Internet (FAI) et les opérateurs de réseau mobile doivent relever un réel défi pour accompagner l usage des smartphones. Les coûts opérationnels associés aux méthodes traditionnelles de backhaul augmentent plus vite que les revenus générés par les nouveaux services de données. Ceci est particulièrement vrai lorsque le réseau backhaul doit lui-même être construit sur des liens radio. Un tel réseau de backhaul mobile nécessite (i) une gestion de qualité de service (QoS) liée au trafic avec des exigences strictes en matière de délai et de gigue, (ii) une haute disponibilité / fiabilité. Alors que la plupart des FAI et des opérateurs de réseau mobile font état des avantages de mécanismes de redondance et de résilience pour garantir une haute disponibilité, force est de constater que les réseaux actuels sont encore exposés à des indisponibilités. Bien que les causes de ces indisponibilités soient claires, les fluctuations rapides et / ou des pannes imprévues du trafic continuent d affecter les plus grands opérateurs. Mais ces opérateurs ne pourraient-ils pas mettre en place des modèles et des mécanismes pour améliorer la survie des réseaux pour éviter de telles situations ? Les opérateurs de réseaux mobiles peuvent-ils mettre en place ensemble des solutions à faible coût qui assureraient la disponibilité et la fiabilité des réseaux ? Compte tenu de ce constat, cette thèse vise à : (i) fournir des solutions de backhaul à faible coût ; l objectif est de construire des réseaux sans fil en ajoutant de nouvelles ressources à la demande plutôt que par sur-dimensionnements, en réponse à un trafic inattendu surgit ou à une défaillance du réseau, afin d assurer une qualité supérieure de certains services (ii) fournir des communications sans interruption, y compris en cas de défaillance du réseau, mais sans redondance. Un léger focus porte sur l occurrence de ce problème sur le lien appelé dernier kilomètre (last mile). Cette thèse conçoit une nouvelle architecture de réseaux backhaul mobiles et propose une modélisation pour améliorer la survie et la capacité de ces réseaux de manière efficace, sans reposer sur des mécanismes coûteux de redondance passive. Avec ces motivations, nous étudions le problème de partage de ressources d'un réseau de backhaul entre opérateurs concurrents, pour lesquelles un accord de niveau de service (SLA) a été conclu. Ainsi, nous présentons une étude systématique de solutions proposées portant sur une variété d heuristiques de partage empiriques et d'optimisation des ressources. Dans ce contexte, nous poursuivons par une étude sur un mécanisme de recouvrement après panne qui assure efficacement et à faible coût la protection et la restauration de ressources, permettant aux opérateurs via une fonction basée sur la programmation par contraintes de choisir et établir de nouveaux chemins en fonction des modèles de trafic des clients finaux. Nous illustrons la capacité de survie des réseaux backhaul disposant d un faible degré de redondance matérielle, par la gestion efficace d équipements de réseau de backhaul répartis géographiquement et appartenant aux différents opérateurs, en s appuyant sur des contrôleurs logiquement centralisés mais physiquement distribués, en respectant des contraintes strictes sur la disponibilité et la fiabilité du réseau / Revolutionary mobile technologies, such as high-speed packet access 3G (HSPA+) and LTE, have significantly increased mobile data rate over the radio link. While most of the world looks at this revolution as a blessing to their day-to-day life, a little-known fact is that these improvements over the radio access link results in demanding tremendous improvements in bandwidth on the backhaul network. Having said this, today s Internet Service Providers (ISPs) and Mobile Network Operators (MNOs) are intemperately impacted as a result of this excessive smartphone usage. The operational costs (OPEX) associated with traditional backhaul methods are rising faster than the revenue generated by the new data services. Building a mobile backhaul network is very different from building a commercial data network. A mobile backhaul network requires (i) QoS-based traffic with strict requirements on delay and jitter (ii) high availability/reliability. While most ISPs and MNOs have promised advantages of redundancy and resilience to guarantee high availability, there is still the specter of failure in today s networks. The problems of network failures in today s networks can be quickly but clearly ascertained. The underlying observation is that ISPs and MNOs are still exposed to rapid fluctuations and/or unpredicted breakdowns in traffic; it goes without saying that even the largest operators can be affected. But what if, these operators could now put in place designs and mechanisms to improve network survivability to avoid such occurrences? What if mobile network operators can come up with low-cost backhaul solutions together with ensuring the required availability and reliability in the networks? With this problem statement in-hand, the overarching theme of this dissertation is within the following scopes: (i) to provide low-cost backhaul solutions; the motivation here being able to build networks without over-provisioning and then to bring-in new resources (link capacity/bandwidth) on occasions of unexpected traffic surges as well as on network failure conditions for particularly ensuring premium services (ii) to provide uninterrupted communications even at times of network failure conditions, but without redundancy. Here a slightly greater emphasis is laid on tackling the last-mile link failures. The scope of this dissertation is therefore to propose, design and model novel network architectures for improving effective network survivability and network capacity, at the same time by eliminating network-wide redundancy, adopted within the context of mobile backhaul networks. Motivated by this, we study the problem of how to share the available resources of a backhaul network among its competitors, with whom a Service Level Agreement (SLA) has been concluded. Thus, we present a systematic study of our proposed solutions focusing on a variety of empirical resource sharing heuristics and optimization frameworks. With this background, our work extends towards a novel fault restoration framework which can cost-effectively provide protection and restoration for the operators, enabling them with a parameterized objective function to choose desired paths based on traffic patterns of their end-customers. We then illustrate the survivability of backhaul networks with reduced amount of physical redundancy, by effectively managing geographically distributed backhaul network equipments which belong to different MNOs using logically-centralized physically-distributed controllers, while meeting strict constraints on network availability and reliability / EVRY-INT (912282302) / Sudoc / Sudoc / France / FR

Report this publication

Statistics

Seen <100 times