Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Modernisation libérale et faillite d'une agriculture familiale : le cas de la région des Tuxtlas, Mexique (1850-1920)

Authors
  • Leonard, Eric
Publication Date
Jan 01, 2020
Identifiers
DOI: 10.4000/etudesrurales.22371
OAI: oai:HAL:hal-03015805v1
Source
Hal-Diderot
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Cet article analyse les microprocessus institutionnels et sociaux à travers lesquels les lois libérales de privatisation des terres communales, mises en oeuvre dans la région des Tuxtlas, au sud du Mexique, dans les années 1880, ont conduit à la formation d'une structure agraire polarisée à l'extrême et à la quasi-disparition des petites exploitations familiales. Il s’intéresse aux mécanismes contractuels et aux logiques sociales ayant abouti à leur endettement rapide et à la mise en vente des titres fonciers récemment distribués. L’article décrit la « grande transformation » des relations que les familles paysannes entretenaient avec les marchés, dans le sens de la monétarisation des rapports intrafamiliaux et du « dés-enchâssement » social des dispositifs de patronage qui organisaient les interactions économiques.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times