Affordable Access

A l’ombre des centrales, quand les citoyens inventent des futurs énergétiques

Authors
  • Soubra, Baptiste
Publication Date
Sep 06, 2021
Source
HAL
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Modes de transformation d'énergie, gestion de l'intermittence de la production, financement de la solidarité nationale, maîtrise des usages, etc. Si la nécessité d'augmenter la part d'énergies renouvelables dans les mix de production tend à s'imposer, le futur des macrosystèmes énergétiques reste encore très ouvert, à débattre et à inventer dans beaucoup d'aspects. En marge, d'un système historiquement centralisé, tourné vers la puissance et les économies d'échelle, les communautés d'énergie renouvelable (CER) cherchent à se réapproprier le développement des systèmes énergétiques et les décisions qui y sont liées. Soulevant des questions issues du quotidien et du local, les acteurs et actrices intervenant dans ces communautés font évoluer les modes de production de savoirs et de conception de solutions relatives aux problématiques énergétiques. Ainsi, les grands débats autour de l'avenir d'EDF ou du parc nucléaire français, font de l'ombre à une problématique rarement mise en avant en matière de politique publique de l'énergie. Il s'agit de la question épistémologique de la manière dont est pensée la « transition énergétique », c'est à dire de ce que les méthodes offrent à voir ou au contraire excluent d'office, et de qui est autorisé à participer à la création de savoir. Le développement des CER suppose qu'un droit à l'expérimentation soit laissé à des acteurs et actrices non-issu•e•s des grands corps constituant les administrations publiques, les laboratoires et grandes entreprises de l'énergie. Bien qu'essentiellement financées par l'État et donc reconnues d'utilité publique, le futur et la visibilisation des CER, de leur méthodes et des solutions qu'elles proposent restent incertaines tant elles dépendent de jeux de pouvoir sur lesquels elles ne peuvent que difficilement peser. Notre exposé proposera, à partir du cas de deux communautés d'énergie renouvelable, de présenter comment les CER peuvent participer à la création et à la diffusion de savoir sur les questions énergétiques. Nous exposerons ensuite le rôle de la recherche, académique ou non, dans les activités et le développement de ces CER. Nous conclurons enfin sur une réflexion autour des horizons qu'ouvriraient un croisement des approches des CER et des approches plus institutionnelles autour de thématiques qui leur sont communes telles que la structuration du service public de l'énergie.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times