Affordable Access

Les lieux de la culture des poésies orales : une anthropologie comparative depuis La Réunion

Authors
  • Glâtre, Philippe
Publication Date
Oct 29, 2018
Source
Hal-Diderot
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Intitulée « Les lieux de la culture des poésies orales : une anthropologie comparative depuis La Réunion », cette proposition de communication s’appuie sur une thèse en anthropologie, en cours de réalisation, portant sur le slam à l’Île de la Réunion, territoire particulièrement intéressant de par son contexte plurilingue et postcolonial. A la fois ancrée, impliquée et comparative, cette recherche est transversale à plusieurs axes du colloque Poésies performatives : théories et pratiques. Perspectives comparatistes, et nous permet de proposer une réflexion, depuis l’Océan Indien, surles hybridations à l’oeuvre dans les poésies orales contemporaines, à travers trois dimensions : la langue, le rythme et l’espace.Nous verrons que, si elle est souvent reléguée au rang de pratique subalterne, la poésie orale participe de l’émergence (Santos, 2011) d’alternatives littéraires permettant l’inclusion des minorités (Magdelaine-Andrianjafitrimo, 2008, Paré, 2015), en perpétuant des pratiques qui renouvellent le continuum entre écriture et oralité (Manca, 2008). Elles permettent également une diversité et une création linguistique (Vorger, 2011), où l’on perçoit une intention performative (Butler, 2008), qui peut toutefois être empêchée par la situation postcoloniale qui tend à imposer un monolinguisme (Derrida, 1996) et une littératie dominante. Nous nous intéresserons ensuite aux processus rythmiques (Vettorato, 2013) et d’improvisation, qui permettent de préciser en quoi les performances poétiques sont des espaces de négociation mettant en jeu musicalité (Lortat-Jacob, 2010) et métrique (Meschonnic, 2009). Nous verrons enfin que lefait urbain oriente l’invention des arts du langage, en fonction de l’attractivité ou de la résistance qu’entraîne le rapport à la ville chez les collectifs (Rougier, 2008). Dans les espaces dans lesquels elle est pratiquée et à travers les institutions qui la portent (Fraisse, 2013), la poésie orale peut eneffet s’inscrire comme un moment transculturel ou au contraire, comme une production de différence (Bhabha, 2007).Références:BHABHA Homi K., 2007, Les lieux de la culture : une théorie postcoloniale, Paris, Payot.BUTLER Judith, 2008, Le pouvoir des mots : discours de haine et politique du performatif, Paris, Editions Amsterdam.DERRIDA Jacques, 1996, Le monolinguisme de l’autre ou la prothèse d’origine, Paris, Galilée (coll. « Incises »).FRAISSE Paul, 2013, Langue, identité et oralité dans la poésie du Québec (1970-2010). Des nuits de la poésie au slam : parcours d’un engagement pour une culture québécoise., Thèse de linguistique, Université de Cergy Pontoise.GLÂTRE Philippe, 2017, « Le slam réunionnais : une occasion pour les subalternes ? », Actes du colloque Pratiques Sociales et Apprentissages organisé les 8 et 9 juin 2017 à l’Université Paris 8 - Vincennes - Saint-Denis, HAL.LORTAT-JACOB Bernard, 2010, « Le texte affecté. Vers une théorie de l’expression musicale », Cahiers d’ethnomusicologie, no 23, p. 10-28.MAGDELAINE-ANDRIANJAFITRIMO Valérie, 2008, « Littératures de La Réunion, littératures plurielles », Hommes et Migrations, vol. 1275, no 1, p. 188-197.MANCA Maria, 2008, « Dans les coulisses de l’improvisation. Joutes poétiques de Sardaigne », Cahiers de littérature orale, no 63-64, p. 373-389.MESCHONNIC Henri, 2009, Critique du rythme : anthropologie historique du langage, Lagrasse, Verdier.PARÉ François, 2015, « Esthétique du slam et de la poésie orale dans la région frontalière de Gatineau-Ottawa », Voix et Images, vol. 40, no 2, p. 9-103.ROUGIER Thierry, 2008, « Actualité d’une expression traditionnelle : la cantoria. Enjeux sociospatiaux de la poésie improvisée au Brésil », Volume ! La revue des musiques populaires, vol. 6, no 1-2, p. 113-122.SANTOS Boaventura de Sousa, 2011, « Épistémologies du Sud », Études rurales, no 187, p. 21-49.VETTORATO Cyril, 2013, « Le rap ou la démesure de la mesure », Cahiers de littérature orale [En ligne], no 73-74, p. 1-10, URL : http://journals.openedition.org/clo/1986VORGER Camille, 2011, Poétique du slam : de la scène à l’école. : Néologie, néostyles et créativité lexicale, thèse en sciences du langage, soutenue à l’Université de Grenoble Stendhal.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times