Affordable Access

Les hépatites médicamenteuses : étiologie, mécanisme et étude pharmacoépidémiologique à partir du site Hépatox®

Authors
  • Pernel, Julie
Publication Date
Sep 26, 2013
Source
Kaleidoscope Open Archive
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les hépatites médicamenteuses représentent la cause la plus fréquente d'accidents iatrogènes. Leshépatites les plus répertoriées sont de type aiguës mais peuvent aussi être chroniques allant jusqu'àla cirrhose et l'insuffisance hépatique. Beaucoup de médicaments peuvent être sourcesd'hépatopathies cependant peu de médicaments à dose thérapeutique sont responsables. En effetc'est la prise de médicaments à dose trop élevée ou utilisés de manière chronique qui sont le plussouvent mis en cause. Le médicament le plus fréquemment incriminé est le paracétamol, en effetson utilisation est souvent banalisée et on constate un mésusage important. Beaucoupd'antibiotiques sont également incriminés tels que la nitrofurantoïne, l'association amoxicilline-acideclavulanique ou encore la minocycline. Cette thèse répertorie les médicaments les plus retrouvéscomme responsables d'hépatites dans la littérature. Cependant ce travail ne se veut pas exhaustif. Eneffet, le nombre d'hépatites médicamenteuses est sous-estimé en raison d'un faible nombre dedéclarations et un diagnostic difficile (hépatite asymptomatique, hépatite attribuée à une autreétiologie).

Report this publication

Statistics

Seen <100 times