Affordable Access

Les groupes sanguins : intérêt en anthropologie bioculturelle

Authors
  • Mazières, Stéphane
Publication Date
Apr 01, 2024
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les polymorphismes du globule rouge comprennent la variation biologique de trois ensembles : l’intérieur du globule (hémoglobine, enzymes), les éléments constitutifs de la membrane (squelette de la membrane, canaux d’échanges d’eau et d’ions) et la surface dela membrane (antigènes des systèmes de groupes sanguins). Pendant plusieurs décennies, ces derniers ont fait partie des marqueurs classiques du sang à déterminisme génétique qui ont initié la description de variabilité humaine au milieu du XXe siècle. Mais l’émergence de la biologie moléculaire dans les années 1980 leur a préféré l’ADN mitochondrial, le chromosome Y et les éléments dispersés courts et longs en les reléguant à leur principale application, la transfusion sanguine. C’est l’avènement du génotypage par puce mais surtout du séquençage génomique en 2010 qui va restituer l’intérêt anthropologique de l’ensemble des polymorphismes du globule rouge.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times