Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Les fins de l’analyse et l’idée de résistance

Authors
  • Chervet, Emmanuelle
Publication Date
Jan 01, 2020
Identifiers
DOI: 10.3917/rfp.843.0609
OAI: oai:cairn.info:RFP_843_0609
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

La réflexion sur la fin et les fins de l’analyse, suppose aussi de penser l’idée de résistance, et l’usage que nous en faisons à la suite de Freud. D’une représentation binaire et dynamique de la résistance, incarnation de ce qui s’oppose au travail analytique, nous arrivons à une représentation où la résistance est partie intégrante du processus, puis à l’idée de la valeur de la résistance, protectrice de l’investissement, face aux forces pulsionnelles de la répétition. Deux cas cliniques du colloque de Deauville, Blanche et Fabien, illustrent deux modes d’installation du transfert différents, mais qui tous deux ont besoin de la résistance de l’analyste pour se développer en processus d’analyse « avec fin ».

Report this publication

Statistics

Seen <100 times