Affordable Access

Les anomalies des clones

Authors
  • Chavatte Palmer, Pascale
Publication Date
May 13, 2009
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

La majorité des animaux clonés sont normaux à la naissance. Cependant, la morbidité et la mortalité sont beaucoup plus importantes chez les clones que chez les animaux produits par des méthodes conventionnelles. Le clonage par transfert de noyau somatique est associé à une incidence élevée d'avortements et de pertes foetales et néonatales. Quelle que soit l'espèce, la survie foetale jusqu'à terme est faible, de 0 à 40% selon les espèces et les génotypes (32). Chez les bovins, le taux de vêlage dépend du génotype de cellules donneuses et de leur origine tissulaire. Les problèmes les plus fréquents sont un défaut d'implantation (pertes précoces) ou le développement anormal du placenta (pertes dans le troisième trimestre et en période néonatale). On note généralement un excès de poids foetal associé à des malformations cardiaques et rénales. La gestation est prolongée à la mise bas nécessite en général une assistance, avec très souvent recours à une césarienne. Le taux de survie périnatale est en moyenne de 70%. Certains animaux nécessitent des soins intensifs spécifiques alors que d'autres ne requièrent aucune attention particulière. En revanche, les animaux qui parviennent à l'âge adulte apparaissent physiologiquement normaux et leurs produits ne sont pas différents de ceux d'animaux provenant témoins.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times