Affordable Access

L'enfant, originel et original, chez Violette Leduc et Marie NDiaye

Authors
  • Bouyacoub, Asma
Publication Date
Dec 17, 2019
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Cette étude aborde plusieurs thèmes inhérents à l’enfance telle qu’elle est perçue par Violette Leduc et Marie NDiaye qui, en dépit de leurs différences, notamment leur place dans le paysage littéraire, se rejoignent dans leurs visions du monde enfantin, ce qui nous a permis de relever nombre de leurs convergences. En effet, dans leurs œuvres, les liens familiaux sont marqués par l’omniprésence ou l’absence des parents, par la prédominance de l’apparence et de l’argent au sein même de la famille, d’où l’inscription sociale de cette dernière et, partant, la détermination de l’enfant par la société. Le domaine familial ainsi s’élargissant, cela nous mène à l’interversion des rôles d’ascendants et de descendants. Dans ce monde changeant de la famille, l’enfant perd parfois son identité et ses repères. Toutefois, à travers tous ces aspects, nous constatons que, malgré les tentatives, soit des géniteurs autoritaires soit de la société réglementée, de restreindre la liberté et le champ de l’enfance, celle-ci est en continuel renouvellement. Cette perpétuelle renaissance est celle de l’enfant, qui s’exprime sous maintes manifestations, mais également celle de son univers peuplé de créatures animés ou non animées. Multiple, l’enfance est ainsi à l’image de son écriture, nos deux auteures, dans leur processus scriptural, choisissant le camp de l’enfance pour la défendre, et pour écrire (de manière romancée ou fidèle) la leur, originelle et originale.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times