Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Le travail métropolitain : un outil géographique pour révéler l'usage sélectif de la grande vitesse

Authors
  • Klein, Olivier
Publication Date
Jan 01, 2003
Identifiers
DOI: 10.3917/eg.322.0113
OAI: oai:cairn.info:EG_322_0113
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

RÉSUMÉCet article propose une relecture de résultats d’enquêtes de mobilité réalisées autour de deux lignes ferroviaires à grande vitesse à l’aide de la notion de travail métropolitain développée par l’équipe « Géographie du système productif » du Laboratoire Strates. Il montre comment l’utilisation de cette segmentation de la population active, plutôt que la profession et catégorie sociale (PCS), permet de mettre en évidence un aspect dynamique des phénomènes de différenciation sociale attachés à la métropolisation et à la mondialisation. La seconde partie du travail spatialise ces résultats. On voit alors apparaître, à travers l’analyse des trafics d’affaires, une structure urbaine qui traduit à la fois le fonctionnement en réseau hiérarchisé des activités métropolitaines et la domination de l’espace métropolitain sur l’espace banal. La notion de travail métropolitain permet de retrouver, à partir de données qui n’ont pas été spécialement apprêtées, une image très proche de celle proposée par les principaux analystes du phénomène métropolitain. Elle se révèle un outil à la fois très opérationnel et puissant d’analyse spatiale.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times