Affordable Access

Le tourisme obscur écologique d’une pandémie. Ce que pourrait être la mémoire de la COVID-19

Authors
  • Wadbled, Nathanaël
Publication Date
Jan 01, 2020
Source
Hal-Diderot
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Si la pandémie de COVID-19 devait rester dans la mémoire collective comme une catastrophe ayant ébranlé toute les sociétés et le monde entier, il est possible que se développe un tourisme obscur autour de la pandémie. À côté de ceux des guerres, des génocides, des dictatures ou des attentats, ce serait une nouvelle forme de tourisme obscur associé à un agent non humain. Pour que cette mémoire prenne la forme d’un tourisme et pour que ce tourisme puisse être considéré comme un tourisme obscur, certaines conditions devraient être réunies. Rien ne garantit que ce soit le cas. Il est possible d’évaluer dans quelle mesure cela pourrait s’avérer et d’imaginer ce que cela impliquerait le cas échant. Un tel tourisme signifierait que ceux qui en auront été les témoins deviendraient des sujets historiques assumant une vision et un héritage communs de cet événement comme étant un modèle soit d’héroïsme, soit de faillite collective. La pandémie continuerait alors à hanter la société et y demeurerait présente sous la forme de mémoriaux.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times