Affordable Access

Access to the full text

Le rôle des représentations de la maladie et de la douleur dans la relation patient-thérapeute

Authors
  • Cedraschi, Ch.1, 2
  • Allaz, A. F.1, 3
  • Piguet, V.1
  • 1 Hôpital Cantonal Universitaire de Genève, Centre multidisciplinaire d'évaluation et de traitement de la douleur, Divisions de Pharmacologie Clinique et de Psychiatrie de liaison, Genève, CH-1211 , Genève
  • 2 Hôpital Cantonal Universitaire, Division de Rhumatologie, Département de Médecine Interne, Genève 14, CH-1211 , Genève 14
  • 3 Service de Médecine interne de Beau-Séjour, Départment de Médecine Interne, Genève 14 , Genève 14
Type
Published Article
Journal
Douleur et Analgésie
Publisher
Springer-Verlag
Publication Date
Jun 01, 1998
Volume
11
Issue
2
Pages
91–95
Identifiers
DOI: 10.1007/BF03013290
Source
Springer Nature
Keywords
License
Yellow

Abstract

La rencontre entre patient et thérapeute dans la relation de soins met en présence non seulement deux individus, mais aussi deux systèmes de pensée. Elle suppose donc l'articulation de deux types de savoirs, profane d'une part et scientifique d'autre part. La clarification et la prise en compte des représentations du patient à propos de l'atteinte dont il souffre constitue un enjeu important de la relation. Il en va de même des attentes du thérapeute par rapport à ce qu'il considère comme un comportement douloureux adéquat, par exemple. Faute de la prise en compte des modèles de référence explicites et implicites tant du patient que du thérapeute, la relation peut déboucher sur des malentendus, des réactions d'agressivité, d'anxiété, et conduire à une rupture de cette relation.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times