Affordable Access

Le rôle des cellules myéloïdes et microARNs dans l'arthrite juvénile

Authors
  • Nziza, Nadege
Publication Date
Jun 27, 2019
Source
Kaleidoscope Open Archive
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est un groupe hétérogène de rhumatismes inflammatoires chroniques affectant les enfants de moins de 16 ans. Cette atteinte inflammatoire d’origine inconnue est caractérisée par une arthrite persistant plus de 6 semaines en l’absence de traitements.Afin de mettre en évidence des mécanismes impliqués dans la physiopathologie de l’AJI, une inclusion de patients atteints d’une autre forme d’arthrite juvénile, à savoir l’arthrite septique, a été effectuée. En parallèle, des études comparatives entre le sang périphérique (SP) et le liquide synovial (LS) des patients atteints d’AJI ont été réalisées afin de rechercher des mécanismes spécifiques aux perturbations articulaires. Un intérêt particulier a été porté sur les sous-populations de monocytes et de cellules dendritiques (DCs) ainsi que les profils d’expression des microARNs (miARNs) dans le sang périphérique et le LS des patients. Ces différents marqueurs biologiques ont été choisis car ils jouent un rôle majeur à la fois dans la régulation de l’inflammation et la pathogénèse des maladies inflammatoires.L’analyse de l’expression des miARNs par une approche de séquençage à haut débit suivie d’une validation par RT-qPCR a mis en évidence des miARNs dérégulés de façon spécifique dans l’AJI par rapport à l’AS. De plus, la caractérisation phénotypique des sous-populations de cellyles myéloïdes a montré une accumulation et une activation cellulaire propre à l’AJI. Dans l’ensemble, ce projet m’a permis d’identifier différents acteurs cellulaires et moléculaires pouvant être impliqués dans la physiopathologie de l’AJI.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times