Affordable Access

Le rapport élémentaire Li/Mg dans les coraux scléractiniaires : un nouveau et puissant traceur des paléo-températures de l’océan ?

Authors
  • Cuny-Guirriec, Kristan
Publication Date
Feb 27, 2020
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

La calibration du paléo-thermomètre Li/Mg a ici été revisitée pour 15 espèces de corail mises en culture ou issues de contextes environnementaux variés, allant des régions tropicales aux eaux profondes Antarctiques. Ces travaux de thèse ont montré que ce nouveau proxy retrace bien toute la gamme de température de l’océan allant de -1 à 29°C, avec une précision de l’ordre de± 1,0°C. Cependant, la présence dans le squelette de matière organique ou de calcite diagénétique peut biaiser les températures reconstruites. Il a également été montré que ces effets peuvent être corrigés par un nettoyage chimique adapté ou par des analyses spécifiques à micro-échelle. Une analyse des données Li/Mg dans les coraux tropicaux indique que les incertitudes de reconstruction sont plus élevées pour les eaux de surface chaudes et soumises aux variations saisonnières des facteurs environnementaux (SST, lumière, précipitations, etc.). Les processus de calcification ou le mode de croissance de ces espèces à zooxanthelles, contrôlés par leur localisation (lagon) et par les variations saisonnières, semblent altérer la précision du traceur Li/Mg. Toutefois, en combinant les rapports élémentaires Li/Mg et Sr/Ca dans une approche multi-proxy, ces incertitudes peuvent être considérablement réduites, de l’ordre de ± 0,6°C. En première application et après analyse de calibrations globales ou locales, l’évolution historique des températures a été retracée à partir d’une colonie de Siderastrea siderea prélevée vivante en Martinique. La série temporelle obtenue couvrant les 2 derniers siècles trace clairement le réchauffement climatique en cours dans la région des Caraïbes, en accord avec les données existantes. Une seconde application concerne l’utilisation du Li/Mg dans des coraux profonds fossiles de la Mer Méditerranée et permet de reconstruire l’évolution des températures depuis 55 000 ans des eaux intermédiaires de la Méditerranée, tracées particulièrement froides au LGM, et cela en réponse au dernier cycle glaciaire/interlgaciaire.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times