Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Le projet multiple des chercheurs d’aujourd’hui : entre exigence personnelle, dépendance financière et excellence formelle

Authors
  • Pauwels, Maxime
Publication Date
Jan 01, 2020
Identifiers
DOI: 10.1051/nss/2019047
OAI: oai:cairn.info:NSS_273_0350
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Pour les chercheurs et enseignants-chercheurs, et leurs institutions de rattachement, le concept de projet est omniprésent depuis que le Conseil européen a encouragé, en élaborant la stratégie de Lisbonne, le financement de la recherche sur projet. Il est pourtant bien rare de discuter ce que l’on entend par projet. Trois définitions non exclusives sont proposées. Le projet peut être qualifié d’« essentiel » lorsqu’il traduit l’exigence de la démarche scientifique de son porteur. Il peut être « aspirant », lorsqu’il est construit dans l’espoir d’obtenir des gratifications, souvent financières. Il peut être « coopétiteur », lorsqu’il vise à satisfaire les critères d’excellence de procédures d’évaluation. Ces définitions pourraient coexister au sein d’un projet « multiple » si elles n’étaient pas à l’origine de perspectives antagonistes générant des conflits intérieurs. Dans ce cas, il faudrait les hiérarchiser, voire en éliminer certaines, totalement ou partiellement. Les choix effectués pourraient influer sur la qualité des connaissances scientifiques produites et sur le rôle joué par ces connaissances dans les débats de société.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times