Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Le problème de l’invention en gravure. L’émergence d’une théorie de la gravure comme art libéral au sein de l’Académie royale de peinture et de sculpture (1651-1674)

Authors
  • Gallay, Antoine
  • Gallay, Antoine
Publication Date
Jan 01, 2020
Identifiers
DOI: 10.3917/dss.202.0277
OAI: oai:cairn.info:DSS_202_0277
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Il est communément admis que la réception des graveurs en taille-douce au sein de l’Académie royale de peinture et de sculpture répondait au souhait de Colbert de faire reproduire et diffuser les œuvres des académiciens. En analysant plus finement les relations entre l’Académie et le milieu parisien de l’estampe, cet article s’attache à démontrer comment les graveurs aspirèrent à rejoindre l’institution, et comment celle-ci leur permit de théoriser leur art sur le modèle des discours consacrés à la peinture, les conduisant à distinguer la gravure d’invention et la gravure d’interprétation.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times