Affordable Access

Le chant des sirènes ; quand l'extrême droite parle de démocratie (le cas du RN en France, du FPÖ en Autriche et de l'AfD en Allemagne)

Authors
  • Debras, François
Publication Date
Jun 05, 2019
Source
ORBi
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les partis d’extrême droite, historiquement considérés comme « antidémocratiques » (soit par leur volonté de renverser les institutions politiques soit par les idéologies qu’ils véhiculent – nationalisme, racisme, xénophobie,…), acquièrent une légitimité électorale non négligeable. Les scores de certains comme la Ligue en Italie ou le Parti de la Liberté en Autriche permettent à ces formations de se hisser au sein des majorités gouvernementales. Notre doctorat porte ainsi sur les rapports de ces partis avec la notion de « démocratie ». Dans notre travail, nous proposons de nous concentrer sur les productions idéologiques du Rassemblement national en France, du FPÖ en Autriche et de l’AfD en Allemagne. Nous questionnons leurs discours en tant qu’addition d’un texte et de son contexte. Le discours est ici mobilisé comme outil pour accéder à des stratégies, des idéologies ou des représentations du monde social. Après avoir dressé un état des lieux théorique des relations entre l’extrême droite et la démocratie, nous articulerons notre réflexion en trois temps : - l’extrême droite mobilise-t-elle la notion de démocratie ? (analyse de contenu) - comment l’extrême droite définit-elle la démocratie ? (analyse de cadrage) - pourquoi l’extrême droite emploie-t-elle la notion de démocratie dans ses discours ? (analyse de discours critique) Des graphiques et des exemples illustreront nos propos durant la présentation. Comme nous l’expliquerons, bien que l’extrême droite soit considérée comme antidémocratique par sa nature ou par les valeurs qu’elle véhicule, il n’en demeure pas moins qu’elle entretient des rapports avec la notion de démocratie. Toutefois, la définition de la démocratie dans les discours d’extrême droite renvoie principalement à des outils et procédures (élections, référendums,…) alors que les valeurs de citoyenneté, diversité, égalité,… sont-elles absentes. De plus, le « peuple », sujet central de la démocratie, se définit lui aussi de façon spécifique.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times